Extérieur

Voici les règles du jeu serial battle pour des parties jouées en extérieur :

But du jeu :
Un seul objectif : survivre en éliminant tous vos adversaires.
Vous êtes dans une zone limitée, dont l’étau se resserre au fur et à mesure que le temps passe. A l’intérieur de cette zone, vous affrontez vos adversaires avec l’arme ou l’objet que vous avez reçu au départ. Vous pouvez faire des alliances, mais quoiqu’il arrive, un seul sortira indemne de cette épreuve.

Que faut-il pour jouer ?
- Un jeu de cartes serial battle © (SB) qui servira à l’ensemble des joueurs.
- Deux dés à 6 faces.
- Un lieu pour jouer (forêt, parc public, entrepôt…) que vous délimitez en périmètres distincts. (voir chapitre zone de combat).
- Pour le bon déroulement de la partie, il faudra prévoir de 12 à 32 joueurs. Il faut minimum un arbitre pour tout orchestrer, mais suivant la nature du terrain on peut prévoir jusqu’à un arbitre par tranche de six joueurs.

Début de la partie :
Le paquet de 32 cartes SB est mélangé par un arbitre et une carte vous est distribuée au hasard. Puis vous partez rapidement vous cacher car la partie commence immédiatement, dès que vous pénétrez dans la zone de combat.

Quel est le rôle des arbitres ?
Les arbitres sont là pour veiller au bon déroulement du jeu, et organiser les combats entre les adversaires. Pour cela, ils se placent dans la zone de combat à des points stratégiques où ils pourront voir un maximum de terrain et être vus par un maximum de joueurs.

Comment se passe un affrontement entre joueurs ?
Il faut tout d’abord provoquer un joueur en duel. Pour cela, approchez-vous d’un adversaire et touchez-le ou interpellez-le le premier, ainsi, vous aurez l’initiative pour lancer les dés. Si les joueurs se touchent en même temps, ils jouent simultanément.
Attention : certaines cartes ont la capacité d’initiative (voir la page lexique).
Ensuite, ils vont voir ensemble l’arbitre le plus proche, qui remet un dé à chacun des joueurs. Celui qui a l’initiative lance le dé pour déterminer, d’après sa carte, les dégâts qu’il inflige à son adversaire, puis il lance à nouveau le dé pour voir quelle partie du corps de son adversaire a été touchée (voir le tableau de localisation des dégâts).

Localisation des dégâts :

localisation des degat num

1) Le tronc

2) Le bras droit

3) Le bras gauche

4) La jambe droite

5) La jambe gauche

6) La tête

Une fiche de localisation des dégâts au format A4 est disponible dans la rubrique téléchargement.


Points de vie (PV) :
Au départ, vous possédez 36 PV. Vous les perdez au fur et à mesure des combats. Certains coups critiques peuvent aussi vous tuer en un coup, donc soyez prudents.
Si les deux joueurs sont encore vivants, ils repartent chacun de leur côté. Si un joueur tombe à zéro PV, il est éliminé et le vainqueur peut prendre sa ou ses cartes et s’en servir à son tour. Un joueur ne peut posséder plus de 5 cartes, les autres sont remises à l’arbitre. On ne peut utiliser qu’une seule carte par assaut, sauf cartes complémentaires ou permanentes.

Puis-je combattre sans carte de jeu ?
Vous avez tiré une carte inutile ou bien vous vous retrouvez sans carte. Dans ce cas, on considère que vous affrontez les autres joueurs à mains nues. Les règles, dans ce genre de configuration, sont les suivantes :
1 – 2 : 0 PV
3 – 4 : contusions : 1 PV
5 : assommé : 2 PV
6 : fracture : 3 PV

La zone de combat :
En début de partie, on délimite la zone de combat. Tout joueur qui sortirait de cette zone sera automatiquement éliminé de la partie. Toutes les 10 minutes cette zone se rétrécit. Pour cela, on interdit de manière définitive l’accès à certaines parties de la zone. De cette façon, les joueurs rescapés finissent inévitablement par se rejoindre pour un ultime affrontement jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul survivant.

Quand se termine la partie ?
Lorsqu’il ne reste plus qu’un seul joueur en vie (ou aucun). Si les derniers joueurs s’entretuent, personne ne remporte la victoire.
Attention : le combat final ne peut pas être évité.

Le gameplay :
Pour plus de réalisme, vous pouvez jouer plus ou moins sérieusement les parties. Par exemple, si vous vous faites couper un bras, considérez que vous ne pouvez plus vous en servir et donc ne pouvez plus utiliser les objets qui nécessitent vos deux mains. Si vous avez une jambe fracturée, continuez la partie à cloche-pied, les deux jambes fracturées en rampant, etc.

Note :
Le secret d’une partie réussie repose sur le fairplay et le bon sens. En cas de litige sur la compréhension des règles, c’est l’arbitre qui tranche. Les règles ne sont pas rigides et sont faites pour être adaptées aux joueurs et à l’environnement. Le but est de s’amuser et de se divertir, n’hésitez donc pas à remanier les règles si cela peut y contribuer.

Vous avez passé un bon moment en jouant à ce jeu ?
Vous avez pris des photos ou des vidéos de vos parties ? N’hésitez pas à venir les partager sur notre page Facebook :
http://www.facebook.com/192pack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>