Underground

Alors que vous entrez dans Paris et allez en direction de la gare routière, ce poème infernal vous taraude l’esprit. Bien que vous ayez un début d’hypothèse, la suite semble incompréhensible et vous hésitez à aller vérifier. Vous êtes fatigué de votre…

underground – chapitre 29 le réveil

Vous vous laissez glisser du lit, et finissez tant bien que mal par arriver jusqu’à la porte, mi à quatre pattes, mi en rampant, au fur et à mesure que votre corps s’engourdit.Vous avez de plus en plus de mal à ressentir les différentes parties de votre corps, qui...

underground – chapitre 28 la potion

Vous observez Farrukh qui extirpe une fiole minuscule de son sac, et se lève pour en examiner le contenu en l’approchant d’une source de lumière. Vous vous demandez ce qu’il va encore vous annoncer ! Ok, j’ai compris pour les onguents, merci beaucoup… mais… cette...

underground – chapitre 27 le traitement

Vous bouillez littéralement de l’intérieur. A force d’entendre des « hum » à tout bout de champ, entre deux grimaces que vous arrachent les mouvements de bras ou de jambe que vous fait faire Farrukh dans le cadre de ses observations, vous commencez à regretter qu’il...

underground – chapitre 26 le diagnostique

Devant le regard d’incompréhension qu’il vous oppose, vous comprenez aussitôt que vous n’arriverez pas à vous en sortir impunément par la ruse... Il est venu pour vous ausculter, et il a l’air déterminé à le faire. Figée, face à lui, vous n’osez plus rien dire, ni...

underground – chapitre 25 l’auscultation

Vous sursautez et émergez instantanément du sommeil dans lequel vous veniez de sombrer. Quelqu’un vous secoue énergiquement par l’épaule. Une douleur cuisante vous envoie des décharges dans tout le corps. Hébétée, vous clignez plusieurs fois des yeux, en essayant de...

underground – chapitre 24 la réaction

En effet, depuis que vous êtes arrivée et à force d’arpenter les nombreux couloirs des catacombes, vous avez pu à maintes reprises croiser ces puits dans le sol plus ou moins bien condamnés et comprendre tout le danger qu'ils pouvaient représenter.L’idée vous est...